Un nouvel axe d’études allie numérisation et économie forestière

06.10.2020 Trouver des arbres avec un GPS, mieux gérer les dangers naturels grâce au big data ou détecter des attaques de scolytes sur des images de drones : avec l’axe d’étude « Forest Engineering », unique en Europe, la BFH-HAFL enseigne de nouvelles technologies aux étudiant-e-s de master pour gérer les forêts.

La Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires de la Haute école spécialisée bernoise (BFH-HAFL) enrichit son offre à partir du semestre de printemps 2021. Le Master in Life Sciences en Sciences forestières s’étoffe de l’axe d’étude « Forest Engineering », qui traite de l’application des nouvelles technologies (numériques) en forêt ainsi que dans le développement et la planification des espaces ruraux.
Il tient compte des dernières tendances : en effet, les expert-e-s alliant une compréhension des nouvelles technologies et une bonne connaissance de la forêt sont très demandés sur le marché du travail. Il peuvent relever les défis actuels en gestion des forêts et des dangers naturels et proposer des solutions tournées vers l’avenir.

Les forêts et leur exploitation sont en pleine mutation. Le changement climatique, mais aussi les demandes croissantes de la société envers la forêt, mettent les exploitations et services forestiers à rude épreuve. En outre, il faut trouver un équilibre entre les possibilités offertes par les nouvelles technologies dans la gestion durable des forêts et la complexité qui résulte d’une numérisation rapide. De nombreuses entreprises ne prennent que lentement conscience du potentiel de la numérisation. L’axe d’études « Forest Engineering » apporte aux étudiant-e-s les compétences nécessaires pour devenir acteurs de cette évolution.

Ce nouvel axe d’études est unique dans l’espace européen. Le master en Sciences forestières s’appuie ici sur un des points forts de la BFH-HAFL : l’interface entre gestion forestière et numérisation. Il approfondit le programme du BSc du même nom, mais est aussi ouvert aux personnes qui souhaitent se spécialiser au carrefour entre numérisation et gestion forestière et sont titulaires d’un bachelor en agronomie, génie de l’environnement, architecture du paysage, géographie ou gestion de la nature.

En savoir plus

Domaine: Sciences forestières
Rubrique: Communiqués de presse