Séance d’information décentralisée à l’intention des autorités sociales bernoises Bons de garde et projets législatifs actuels dans le domaine du social

26.02.2019, 14.00-17.15 heures – Auditorium du CIP, chemin des Lovières 13, 2720 Tramelan

Description et conception

Actuellement, le canton de Berne mène différents projets législatifs touchant au social. Il s’agit de :

  • la révision partielle de la loi sur l’aide sociale (LASoc),
  • la loi sur les programmes d’action sociale (LPASoc),
  • la restructuration du domaine de l’asile (NA-BE),
  • l’introduction du système des bons de garde dans le domaine de l’accueil extrafamilial.

La séance vise à informer les participantes et les participants des projets législatifs en cours. Un accent particulier est mis sur l’introduction du système des bons de garde.

Dans ce contexte, il s’agit de présenter le nouveau système et les possibilités, et d’exposer dans quelle mesure les communes, les structures d’accueil extrafamilial et les parents sont concernés. 

Fiche signalétique

  • Date de début 26.02.2019, 14.00-17.15 heures
  • Lieu Auditorium du CIP, chemin des Lovières 13, 2720 Tramelan
  • Couts La séance d’information est gratuite. 
  • Politique sociale actuelle : objectifs
  • Projets législatifs actuels : état et prochaines étapes
  • Bons de garde et structures d’accueil extrafamilial : conception, fonctionnement et utilisation
  • « KiBon », le logiciel pour la mise en œuvre du système des bons de garde
  • Apéritif
  • Membres des conseils communaux
  • Membres des autorités sociales
  • Personnes responsables de l’accueil extrafamilial dans les communes
  • Responsables des divisions et des services sociaux 

Mardi 26 février 2019, de 14 h à 17 h 15 (arrondissement administratif du Jura bernois)

La séance sera suivie d’un apéritif.

  • Pierre Alain Schnegg, conseiller d’Etat et directeur de la santé publique et de la prévoyance sociale
  • Lucas Bonadei, chef suppléant de l’Office des affaires sociales (OAS) de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale (SAP)
  • Jasmin Aregger, Division Famille, OAS, SAP
  • DV Bern SA, logiciels et services informatiques

Pascal Coullery, professeur à la Haute école spécialisée bernoise

Avec la participation des préfets compétents 

Les invitations sont envoyées par les préfectures aux arrondissements administratifs et par la SAP aux personnes responsables de l’accueil extrafamilial dans les communes.