Innovation – sur la piste de la réussite

16.04.2019 En fait, cela aurait toujours pu continuer ainsi. On dispose du savoir-faire pour les processus de soudage, les éléments de vannes et les turbines à vapeur, ou encore les traitements de surfaces pour la protection des métaux. On avait des fournisseurs de premier ordre, comme BBC, puis ABB et Alstom. La société Stellba Schweisstechnik AG, âgée de 60 ans, se portait comme un charme. Et tout à coup la crise est arrivée, plongeant l’entreprise dans la récession. Il fallait donc des technologies innovantes pour sortir du creux de la vague.

«Ce fut comme un tsunami à la puissance quatre !», se souvient Philipp Jutzi, le directeur de la société Stellba Schweisstechnik AG à Dottikon (AG). «En 2015, les commandes d’un de nos principaux clients de l’industrie électrique ont chuté de plus de 40 % et les marges ont été divisées par deux. Pour ce qui est des conditions de paiement, les fournisseurs nous ont mis le couteau sous la gorge et nous avons dû immédiatement réduire de 88 à 55 le nombre de nos employés», déplore-t-il.

Terra incognita, mais avec de solides partenaires

Elle a eu de la chance dans son malheur, l’entreprise Stellba: sans cesse à la recherche d’innovations, elle venait tout juste d’opter pour le rechargement par soudage laser et d’investir dans une installation dernier cri ! En outre, la stratégie de l’entreprise consistait à continuer à produire sous le mêmes toit, à Dottikon. Tout naturellement, la réduction du personnel coïncida avec un changement de génération, car c’était le moment venu, pour les employés les plus âgés, de quitter la société. Bien que Stellba ait eu, par moments, du mal à payer les salaires, Philipp Jutzi a voulu recruter des personnes jeunes et ingénieuses. Et cela a marché ! Un vent nouveau se mit à souffler, des idées originales virent le jour, il émergea une nouvelle vision pour l’entreprise. «Une latitude plus grande se fit jour, offrant une grande liberté créative à des penseurs insolites et attirant des ingénieurs de production talentueux», s’enthousiasme le directeur. Et comme il avait déjà entendu parler de Valerio Romano, qui dirige le groupe des lasers à fibres et des fibres optiques, ainsi que le groupe de recherche «Applied Fiber Technology » à la Haute école spécialisée bernoise, il se mit en relation avec lui.

Stellba

En savoir plus

Domaine: Ingénierie + technique