Summer School Mont Soleil: Travail pratique axé sur l'environnement pour les doctorants en énergie du monde entier

26.08.2019 La deuxième école d'été internationale pour 23 doctorants sélectionnés dans le domaine de l'énergie, provenant de 13 pays européens et asiatiques, a eu lieu en août 2019, à l'Université de Berne. La «PhD Summer School Mont-Soleil» est organisée par l'EPF Lausanne (EPFL), la Haute Ecole Spécialisée de Berne (BFH) et la Société Mont-Soleil Saint-Imier, en collaboration avec l’Université de Berne. L'objectif est de montrer aux jeunes experts en énergie hautement qualifiés et sélectionnés les nouveaux thèmes de l'énergie, du stockage et de leur contrôle et surtout les expériences acquises en matière au cours de nombreuses années de travail pratique sur le terrain au Mont-Soleil et à Bienne. En plus ils ont analysé les expériences par rapport aux théories.

Au début de l'école doctorale d'une semaine, le célèbre chercheur bernois Thomas Stocker, spéciali-ste du climat, a démontré les conséquences environnementales de l'utilisation de différentes technologies au Centre Oeschger et dans les laboratoires de physique climatique et environnementale de l'Université de Berne. Du mardi au vendredi, les nouvelles technologies des énergies renouvelables, en particulier l'expérience acquise dans la construction et l'exploitation de centrales solaires, éoliennes et de petites centrales hydroélectriques dans la région du Mont-Soleil, étaient examinées par des experts suisses et étrangers reconnus. L'accent était également mis sur les technologies de stockage et de contrôle qui sont développées et utilisées à Bienne en particulier. La dernière séance donnée par l’Université de Berne avait lieu samedi dans les laboratoires de recherche alpins du Jungfraujoch, où l'expérience acquise au cours des nombreuses années de mesure du CO2 était discutée et analysée.

Summer School Mont Soleil

En savoir plus