Detail

Des doctorants de la BFH permettent les personnes paralysées peuvent faire du vélo

08.11.2018

Des chercheurs de l'Institut de réhabilitation et technologie de la performance IRPT de la Haute école spécialisée bernoise BFH ont mis au point de nouveaux systèmes qui permettent aux personnes paralysées de faire du tricycle.

 

Les personnes atteintes de lésions de la moelle épinière dépendent souvent d'aides techniques. Dans ce domaine la recherche progresse en permanence. Deux doctorants de l'Institut de réhabilitation et technologie de la performance IRPT de la BFH ont récemment apporté une contribution décisive : Marco Laubacher et Efe Anil Aksöz ont développé de nouvelles méthodes pour stimuler les muscles paralysés des personnes atteintes de lésions médullaires. Performance et endurance peuvent être sensiblement améliorées avec une conduite stimulée en vélo couché.

 

Stimulation des muscles efficace et aussi naturelle que possible.

Avec l'aide d’une stimulation électrique (stimulation électrique fonctionnelle, SEF), il est possible de réactiver des muscles paralysés. Pour ce faire, des électrodes sont fixées sur la peau ou implantées. Celles-ci conduisent des impulsions électriques vers les muscles, qui de ce fait se contractent. Une personne dont les voies nerveuses entre le cerveau et les muscles des jambes sont coupées en raison d’une lésion de la moelle épinière peut déclencher un mouvement à l'aide d'un appareil de commande intelligent et peut ainsi actionner par exemple une pédale de vélo.

Dans sa recherche Marco Laubacher a mis l’accent sur le développement de configurations multi électrodes qui répartissent efficacement les impulsions de stimulation à travers la masse musculaire activée. Efe Anil Aksöz a étudié la modulation aléatoire des paramètres d’impulsion afin que la stimulation ressemble le plus possible à une activation musculaire naturelle.

 

Bronze au Cybathlon

Les deux doctorants avaient déjà appliqué avec succès leur savoir-faire spécialisé lors du Cybathlon 2016. Dans le cadre de cette compétition organisée par l’Eidgenössischen Technischen Hochschule (ETH) Zürich, les personnes handicapées s’affrontent dans l’accomplissement de tâches quotidiennes à l’aide de systèmes d’assistance technique ultramodernes. Avec le centre suisse des paraplégiques Nottwil, l’équipe IRPT a remporté la médaille de bronze dans la course cycliste de stimulation électrique fonctionnelle. L’équipe y a réalisé le meilleur temps avec des électrodes cutanées.

Les travaux de recherche des doctorants de la BFH ont été publiés dans des revues scientifiques de renommée internationale et en septembre 2018 ils ont tous deux décroché un doctorat à ETH Zürich.

Les travaux ont été réalisés dans le cadre d’un projet de recherche financé par le Fonds national suisse (FNS) sous la direction du professeur Kenneth Hunt de l’IRPT de la BFH et la codirection du professeur Robert Riener du Sensory-Motor Systems Lab de l’ETH Zürich.

###ADDINFO_WRAP_B### ###TEXT_FILES### ###FILE_LINK### ###TEXT_LINKS### ###NEWS_LINKS### ###ADDINFO_WRAP_E###
###NEWS_IMAGE###
Imprimer la page
efqm
efqm
HFKG