La Haute école spécialisée bernoise BFH a 20 ans

La Haute école spécialisée bernoise BFH a 20 ans

La BFH a été fondée en 1997. Elle est l’une des sept HES de droit public en Suisse.

La BFH est née en 1997 de la réorganisation et du regroupement de 13 écoles supérieures. Sa création fait suite à l’entrée en vigueur en 1996 de la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées, qui avait pour objectif de concrétiser le système de formation dual au degré tertiaire et de renforcer le rôle de la Suisse comme place économique et pôle d’innovation. Aujourd’hui, la BFH comprend les cinq départements Architecture, bois et génie civil (AHB), Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL), Haute école des arts de Berne (HKB), Technique et informatique (TI) et Gestion, santé, travail social (WGS) ainsi que la Haute école fédérale de sport de Macolin (HEFSM), qui lui est rattachée.

Enseignement axé sur la pratique
Le mandat de prestations de la BFH porte sur quatre domaines: enseignement, recherche appliquée et développement, formation continue et prestations de services. L’école a pour mission centrale de dispenser un enseignement fondé sur la recherche et orienté vers la pratique. Au sein de ses six départements (avec la HEFSM), la BFH propose une large palette de filières d’études, de l’architecture et l’agronomie aux sciences forestières, en passant par la gestion, la mécanique et la pédagogie musicale. Elle offre au total 30 cursus de bachelor et 22 programmes de master. Son effectif estudiantin n’a cessé de croître ces dernières années. En 2015, la BFH comptait 6664 étudiant-e-s, ce qui la place parmi les HES de taille moyenne. Enseignant en allemand, en français et en anglais, l’école tire parti de sa situation à la frontière des langues pour jeter des ponts vers d’autres régions linguistiques et marchés du travail.

Recherche orientée vers l’application
La BFH mène des activités de recherche et développement orientées vers l’application et joue un rôle important dans le domaine du transfert de savoir et de technologie. Elle a défini une vingtaine de priorités stratégiques pour la recherche qui concernent tous les départements et travaille en étroite collaboration avec des partenaires de l’économie, des institutions publiques et de la culture. L’école a ouvert sept Centres BFH regroupant des compétences dans des domaines choisis. Elle répond ainsi à la nécessité de développer des solutions interdisciplinaires pour faire face, aujourd’hui et demain, aux défis sociétaux et technologiques. Ces centres interdépartementaux ont été créés sur la base d’instituts et de groupes de recherche établis. Leur configuration est unique en Suisse.

Formations continues et services en phase avec la pratique
Les départements de la BFH proposent une offre de formations continues axées sur les besoins de l’économie, de l’administration, de la culture et de la société. En 2015, 1860 personnes ont suivi une filière postdiplôme (EMBA, MAS, DAS ou CAS) à la BFH. Tous les départements (y compris la HEFSM) organisent également différents cours et séminaires. Leurs prestations de services – tests de produits, planification, expertise et conseil – se distinguent elles aussi par leur proximité avec la pratique.

Imprimer la page
efqm
efqm