Projets

Nos recherches et notre expertise ont été mises à profit sur plus de 70 projets en cours et terminés, dans plus de 40 pays. Nos projets actuels et passés démontrent l’ampleur de la recherche appliquée et des services de conseil fournis par les équipes de recherche interdisciplinaires de la BFH-HAFL.

Sélection de projets

L’objectif général de ce projet est d’améliorer les moyens de subsistance des communautés pastorales et agropastorales en Somalie et à Djibouti. Le projet comprend l’augmentation de la productivité communautaire par l’amélioration des techniques agricoles et l’introduction de pratiques de gestion durables de l’eau, des bassins versants, des parcours et des petits ruminants. Le projet est réalisé par TRANSTEC en collaboration avec Vétérinaires sans frontières Suisse et la BFH-HAFL.

hafl hpc institute projets Agrandir l'image

RISE (response-inducing sustainability evaluation) est un outil informatique développé par la BFH-HAFL pour évaluer la durabilité des exploitations agricoles de manière globale. L’évaluation se base sur dix indicateurs qui reflètent les aspects environnementaux, économiques et sociaux. La principale source de données consiste en un entretien avec le responsable d’exploitation. Les information recueillies sont ensuite analysées et présentées dans un graphique en étoile. Elles servent de base pour le dialogue de feedback, au cours duquel l’agriculteur et le conseiller RISE identifient ensemble les potentiels d’amélioration concernant la durabilité de l’exploitation agricole.

RISE a été employé dans 60 pays sur tous les continents, par plus de 300 utilisatrices et utilisateurs formés, sur plus de 4000 exploitations agricoles de tous types : exploitations laitières, maraichères, de grandes cultures ou mixes, plantations de café, de cacao ou de thé, petites fermes en Afrique et éleveurs nomades.

rise-polygone-durabilite Agrandir l'image

Le but du projet est de promouvoir la restauration de paysages forestiers de petits exploitants en collectant des études de cas dans six pays d’Afrique de l’Ouest, en partageant les résultats, en identifiant collectivement les enseignements tirés de ces études et en esquissant des voies d’action futures.

hafl hps institute projets Agrandir l'image

La première partie du projet consiste à préparer des études de cas sur place au Ghana, au Togo, au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Liberia et au Mali (exécutée par des experts nationaux en coopération avec l’OIBT). Les études de cas sont suivies d’un atelier régional sur la promotion de la restauration de paysages forestiers par les petits exploitants en Afrique de l’Ouest et par une analyse complète et des conclusions pour des meilleures pratiques en la matière. Le rôle des chercheurs de la BFH-HAFL est de coordonner les études de cas des différents pays, d’animer les ateliers régionaux, de rédiger le rapport final et de présenter les résultats à un public plus large.

To reach this goal, the project intends to:

  • Enable local communities to produce tannins in agroforestry systems and plantations of tannin-rich tree species and using a new extraction technology
  • Develop strategies to establish and promote a tannin value chain for the benefits of stakeholders in the Philippines
  • Support a policy dialogue to integrate this new value chain and disseminate the scientific results in the scientific community.

In the long-term, the project outcomes are envisaged to contribute to a sustainable land use transition in degraded forest landscapes and the creation of new job opportunities among local communities.

The project is led by the Institute for Materials and Wood Technology IWH of BFH-AHB, and BFH-HAFL is responsible for coordinating efforts to pilot tannin plantations and support policy dialogues in close collaboration with the Visayas State University VSU and a number of other partner organizations.

Le Togo entend participer à un mécanisme de l’UNFCCC pour réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD+). La Banque mondiale soutient le Togo dans sa préparation au mécanisme REDD+, et la BFH-HAFL fournit une assistance technique depuis 2013. En plus d’assumer la coordination générale du processus, la BFH-HAFL a aidé le Togo à définir sa stratégie REDD+, à mettre en œuvre son premier inventaire forestier national et à analyser l’évolution historique du couvert forestier et les changements associés des stocks de carbone forestier. Ces données serviront de référence pour déterminer les futures réductions d’émissions qui seront réalisées grâce à la mise en œuvre de la stratégie nationale REDD+.

REDD+ Togo Agrandir l'image

Ce projet vise à développer la formation professionnelle orientée sur les besoins du marché du travail dans la région de Syunik afin d’améliorer les revenus des petits paysans dans les filières du lait et de la viande. La BFH-HAFL aide deux écoles professionnelles, le Goris State Agricultural College et le ANAU Sisian Branch College, à développer et mettre en œuvre le nouveau plan d’apprentissage pour les professionnels de la santé animale et de la transformation laitière, ainsi qu’à améliorer leurs prestations de conseil.

hafl hpc institute projets Agrandir l'image

Dans ce projet financé par la GIZ, l’objectif est de développer un concept pour une nouvelle chaire (Food Safety and Quality Management) au sein d’un programme de bachelor orienté pratique à la Yezin Agricultural University (YAU) au Myanmar. La BFH-HAFL a pour mandat de soutenir ce processus grâce à des contributions du domaine Food Science & Management et de l’unité Enseignement et conseil de la division Disciplines transversales. L’acquisition du projet a bénéficié du soutien de l’unité Agriculture internationale du domaine Agronomie.

hafl hpc institute projets Agrandir l'image