Autoprotection contre les UV des surfaces de bois grâce aux fibres de cellulose

Exposées à l'extérieur, la surface du bois devient rugueuse et se colore. Les possibilités de prévenir ce problème pour rendre le bois plus concurrentiel face à d’autres matériaux en extérieur est le propos central du projet.

Fiche signalétique

  • Département HESB | Architecture, bois et génie civil
  • Pôle de recherche Matériaux et la technologie du bois
  • Champ de recherche Modification du bois et traitement de surface
  • Organisme de financement FNS
    FNS
  • Durée (prévue) 01.01.2012 - 31.12.2014
  • Responsable du projet Thomas Volkmer
  • Direction du projet Marion Noël
  • Équipe du projet Marion Noël
    Jean Strautmann
    Thomas Volkmer
  • Partenaires - établissements de recherche, y c. BFH EMPA
    HESB | Architecture, bois et génie civil
    Uni Freiburg
  • Mots-clés Surface, lignine, cellulose, protection UV

Contexte initial

Dans une première phase, les chercheurs analysent et évaluent différentes possibilités de délignification. Ils observent les effets en profondeur produits par la détérioration de la lignine et les modifications mécaniques et optiques qui s’opèrent en surface. Dans une seconde phase, ils étudient dans quelle mesure la surface délignifiée peut être stabilisée mécaniquement et rendue étanche.

But

Le projet vise à développer et à stabiliser une protection qui soit inhérente au bois et agisse sur sa surface pour le prémunir des effets délétères du rayonnement ultraviolet.

Compétences clés

Une méthode qui délignifie les surfaces du bois tout en les stabilisant durablement pourrait nettement améliorer la compétitivité du matériau bois en comparaison aux autres matériaux.

Résultat

Die Anwendung der BV für holzverarbeitende Betriebe wurde in 3 Anwendungen entwickelt und praktisch erprobt (Bauteilvermessung, Virtuelles Fügen, Mustererkennung in Kappschnitten)

Perspectives

Aus dem Projekt entsteht mindestens ein KTI-Projekt (Antrag per 11/2011 eingereicht) mit Industriepartnern.