Emissions d’ammoniac provenant de l'agriculture en Suisse 1990 à 2010 et prévisions d’ici 2030

Les émissions de l’ammoniac privent l’agriculture suisse d’une grande quantité d’azote et elles polluent l’environnement. Les émissions ammoniacales sont calculés par le biais du modèle Agrammon.

Fiche signalétique

  • Département HESB|Haute école des sciences agronomiques,forestières et alimentaires
  • Pôle de recherche Systèmes de production agricole économes en ressources
  • Champ de recherche Durabilité et écosystèmes
  • Durée 01.10.2007 - 31.12.2013
  • Responsable du projet Thomas Kupper
  • Direction du projet Thomas Kupper
  • Partenaires - secteur privé Bonjour Engineering GmbH
    Oetiker und Partner AG
  • Partenaires - secteur public Bundesamt für Umwelt
  • Mots-clés Ammoniac, Emissions. Agriculture, Azote, Inventaire

Contexte initial

Les émissions d'ammoniac provenant de l'agriculture sont calculées une fois par an. La procédure est basée sur les données d'activité suisses, des enquêtes sur les techniques de production représentatives et des calculs au niveau de l'exploitation individuelle par le biais du modèle Agrammon pour 2002, 2007 et 2010. Pour 1990 et 1995 des calculs simplifiant sont effectués avec Agrammon régional. Entre les annés de calcul les émissions sont déterminées par interpolation.

But

Calcul annuel des émissions d'ammoniac provenant de l'agriculture pour la période entre 199'0 et 2010 et élaboration des prévisions d’ici 2030.

Compétences clés

Agriculture, azote, modélisation des flux, processus des émissions, étape des émissions, facteur d’émission, techniques de production, pâtures, tabulation, parcours extérieur, stockage et épandage des engrais de ferme

Résultat

Emissions ammoniacales en 2010: 48 kt NH3-N (réduction depuis 1990: 17%); part des émissions agricoles du total: 92%; part de la production animales au sein de l’agriculture: 90%, soit 77% provenant des bovins et 15% provenant des porcs.