Le geste musical et son interaction avec la danse dans l’interprétation de la musique française du XVII siècle – Pour une conception nouvelle de la plasticité du rythme.

Une compréhension renouvelée du répertoire français du 17° siècle est induite par cette recherche appliquée sur le tempo, le mouvement, l’ornementation et l’instrumentation, associée à leur confrontation directe à la réalité de la danse.

Fiche signalétique

  • Département HESB | Haute école des arts de Berne
  • Pôle de recherche Institut Interpretation
  • Champ de recherche Historisch informierte Performance
  • Durée 01.01.2007 - 31.10.2008
  • Direction du projet Dirk Boerner
  • Mots-clés Le tempo, le pendule, l’ornementation, l’instrumentation, les coups d’archets

Contexte initial

Mise en pratique des principes historiques d'interprétation musicale par une recherche appliquée sur les "Pièces en trio" de Marin Marais (1692) mettant en interaction: recherche théorique sur les sources, travail de répétition de l'ensemble "Aux Pieds du Roy" et collaboration avec la chorégraphe Christine Bayle et sa compagnie « l’éclat des Muses ».

But

Appliquer les principes d’exécution grâce à un travail de synthèse sur les sources historiques des deux disciplines (danse et musique); Confronter les exigences de la danse avec celles de la musique.

Compétences clés

Savoir interpréter et appliquer les sources historiques, travailler en équipe transdisciplinaire (musiciens, danseurs, musicologue, preneur de son) ce qui nécessite une grande capacité d’adaptation et d’assimilation.

Résultat

La richesse du style du 17° (contrepoint dans la b. c.; ornements avant le temps) perdure bien que l'on tende à simplifier l'interprétation. La musique de danse exige: tonicité du jeu, attaques et articulation définies, régularité de tempo.

Perspectives

Les pratiques d'interprétation mise en œuvre dans notre recherche peuvent être appliquées aux pièces en trio de M.-A. Charpentier et P.-G. de Marseille, et aux aux suites de Ch. Dieupart; Une publication aux Editions Argus est planifiée.