digiMABS L’avenir numérique de la construction routière

Avec digiMABS, la numérisation est arrivée dans la construction des routes. Grâce à la méthodologie numérique, une analyse et une évaluation efficaces des projets d’infrastructure routière seront desormais possibles.

Fiche signalétique

Situation initiale

La digitalisation contribue dans une large mesure au renforcement de la productivité et de la qualité dans de nombreux secteurs économiques. Au niveau de la construction, elle est portée essentiellement par le système BIM (modélisation des données du bâtiment). Si, dans le secteur du bâtiment, le cycle de vie entier d’un objet peut ainsi être simulé, il n’existe encore aucun modèle performant similaire pour le génie civil et la construction routière.

La planification, la construction, l’exploitation, l’entretien et le démantèlement de projets d’infrastructure routière (PIR) sont des tâches complexes au vu des tracés géométriques requis, de l’invisibilité des couches souterraines du revêtement et des durées de vie inégales des routes. Un modèle de données garantissant une interprétation digitale des normes pour toutes les phases du cycle de vie permettrait de vérifier la conformité aux normes des PIR de manière sûre et rapide, d’éviter les erreurs d’exécution et, partant, d’économiser les coûts et les ressources.

Finalité du projet

Le projet soumis porte sur le développement d’une méthode digitale pour l’analyse et l’évaluation efficaces de projets d’infrastructure routière (digiMABS). Le modèle de données envisagé doit pouvoir intégrer des données issues de sources diverses (base de données/SIG/CAO). Les normes VSS nécessaires au contrôle de la conformité des PIR seront identifiées puis préparées en vue de leur utilisation dans un système cognitif. Ce système, ainsi que toutes les données requises, seront mis à disposition sur un serveur centralisé. digiMABS permettra en outre d’évaluer la qualité de variantes de PIR. Le projet considéré ici concerne la création du module «Planification et construction» (P&C) de digiMABS. Après sa clôture, la VSS élargira la nouvelle méthode à la phase Exploitation et entretien et à la phase Démantèlement.

Les différentes licences permettront une utilisation flexible de digiMABS et la prise en compte des besoins spécifiques de chaque client. Par ailleurs, la séparation entre le modèle de données et les normes applicables facilitera l’intégration de réglementations différentes de celles de la VSS et, par là-même, une diffusion de la méthode à l’étranger.

«Nous développerons ce projet de façon à pouvoir gérer l’infrastructure routière sur une base digitale couvrant l’ensemble du cycle de vie.»

Prof. Dr Nicolas Bueche

«digiMABS prépare ces normes, réglementations et prescriptions du point de vue quantitatif et vérifie la conformité des projets aux documents considérés.»

Prof. Martin Stolz