Distributeur de snacks acceptant le GNU Taler

Le «GNU Taler», hébergé à la Haute école spécialisée bernoise, offre une alternative sure et transparente aux plus populaires monnaies numériques du moment. Dans le cadre d’un projet, un distributeur de snacks tout ce qu’il y a de plus banal a été équipé d’un système de paiement par GNU Taler. Les étudiant-e-s et les membres du personnel ont donc désormais la possibilité de payer leur collation sans contact, au moyen du GNU Taler.

Fiche signalétique

  • Département responsable Technique et informatique
  • Institut Sécurité de l’information
  • Unité de recherche Systèmes de paiements
  • Durée (prévue) 01.07.2019 - 31.01.2022
  • Responsable du projet Christian Grothoff
  • Direction du projet Christian Grothoff
  • Équipe du projet Marco Boss, RISIS
    Andreas Habegger, HuCE
    Dominik Hofer, HuCE
  • Partenaire Braumann AG
    Taler Systems SA
    The GNU Project
    GNUnet e.V.
  • Mots-clés Cryptomonnaies, argent numérique, GNU Taler, protection des données, argent électronique, monnaie virtuelle

Situation de départ

Libra, Bitcoin… L’argent numérique est régulièrement au cœur de l’actualité financière. Pendant ce temps, le monde politique et les autorités de régulation cherchent des solutions pour encadrer légalement ces nouvelles monnaies et plateformes de paiement. Mais les règlementations nationales pourraient ne pas suffire face à la demande des marchés: les consommateurs réclament un système de paiement en ligne plus commode, tandis que les commerçants rêvent d’une solution moins onéreuse que celles offertes par les systèmes actuels de paiements par carte de crédit. Le GNU Taler, hébergé à la BFH, pourrait être l’alternative recherchée. Ce système offre une technologie de paiement à la fois novatrice et socialement plus acceptable.

Objectifs

Le système GNU Taler correspond à l’implémentation de l’argent virtuel dans un logiciel libre de paiement électronique. Il offre l’anonymat au payeur tout en garantissant la transparence des transactions côté bénéficiaire, rendant de fait impossible toute soustraction de revenus imposables. Par le passé, le GNU Taler était utilisé principalement pour le paiement de transactions web. À cette fin, il était intégré aux navigateurs. La prochaine étape du développement du GNU Taler consiste à proposer des paiements par Near Field Communication (NFC), c.-à-d. l’échange de données sans contact.

Le GNU Taler pour les p’tits creux

Dans le cadre du projet, les étudiants sont invités à payer les produits proposés via NFC au moyen du GNU Taler. Un distributeur de snacks a donc été équipé de cette technologie – notamment d’un matériel spécial permettant au logiciel de communiquer entre le MDB (Multi-drop Bus) et le Taler – afin d’en illustrer les applications possibles.
C’est pourquoi le logiciel a été développé au moyen d’un Raspberry Pi, d’un lecteur de cartes NFC et d’une extension MDB spécifique (MDB Hat).

Une fois en place, le système de communication et de paiement MDB été testé à l’aide d’un appareil mis à disposition par la société Braumann SA. Pour que les achats puissent effectivement être effectués, une app «bancaire» permettant aux étudiant-e-s et au personnel de la BFH d’acheter de l’argent numérique avec de l’argent physique a dû être développée. Par ailleurs, l’application Taler Wallet de Taler Systems SA a été adaptée pour traiter les cas particuliers pouvant survenir dans le cadre du projet.

Le distributeur de snacks intégrant le système de paiement par GNU Taler apaisera bientôt les petites faims dans le bâtiment du département Technique et informatique situé à la Haute-Route 80 à Bienne.