Pig Health Info System Saisie, analyse et amélioration de la santé des animaux dans les élevages de porcs

Une application doit être développée dans le cadre du projet « Pig Health Info System », pour saisir les données relatives à la santé dans les éle-vages suisses de porcs. L’analyse et puis la visualisation des données doit également optimiser la surveillance de la santé et aider les vétérinaires à déceler rapidement les maladies.

Fiche signalétique

Situation de départ

Il est difficile de surveiller en temps utile la santé des animaux dans les cheptels porcins suisses et de détecter rapidement les foyers de maladie. En effet les dossiers vétérinaires des résultats cliniques des troupeaux porcins sont généralement brefs et non structurés, et ne sont souvent conservés que localement dans le cabinet vétérinaire.

Objectifs

Afin de permettre la surveillance des troupeaux de porcs suisses, les données relatives à la santé animale doivent être collectées dans le cadre du projet "Pig Health Info System" (PHIS) dans la porcherie à l'aide d’un smartphone ou d'une tablette, puis analysées et visualisées anonymement sur un site web partiellement accessible au public.  

  • Saisie des données

En utilisant l’application sur leurs smartphones, les vétérinaires doivent pouvoir saisir les résultats de leurs examens directement dans le stock sous forme standardisée. Une fois les données saisies, elles sont automatiquement résumées dans un rapport et transmises par voie électronique au propriétaire des animaux et au vétérinaire. L’application doit ainsi simplifier la documentation pour les vétérinaires et améliorer le service destiné aux propriétaires.
 

  • Évaluation des données et visualisation :

    La collecte uniforme de données relatives à la santé animale les rend utilisables pour un traitement ultérieur. Les données doivent être traitées et analysées. Les résultats seront ensuite visualisés sous forme de diagrammes et de cartes. Anonymisés ils seront accessibles au public. De plus, des analyses seront effectuées au niveau du troupeau qui montrent au propriétaire la situation sanitaire de sa propre porcherie. Les résultats de l'analyse rapide des données sur la santé doivent également être utilisés pour surveiller et détecter rapidement des maladies. De cette manière, les problèmes peuvent être identifiés et combattus à un stade précoce ce qui favorise à la fois la santé et le bien-être des animaux.

Réalisation

Le projet est réalisé à la faculté Vetsuisse à Berne et Zurich en coopération avec le Research Institute for Security in the Information Society RISIS de la Haute école spécialisée bernoise. Alors que la faculté Vetsuisse s’occupe des intérêts vétérinaires en rapport avec la santé publique, la Haute école spécialisée bernoise est responsable de la mise en œuvre technique. Dans le projet, le logiciel est développé de manière agile selon le modèle de procédure SCRUM.

La première phase du projet est consacrée au développement de l'application pour l'enregistrement des données sur la santé des animaux. Les vétérinaires, qui ont beaucoup d'expérience dans le soin des troupeaux de porcs, vont la tester. La facilité d'utilisation est ainsi garantie. Comme l'application peut également être utilisée hors ligne, elle est à la disposition des vétérinaires partout et à tout moment. Une grande importance est accordée à la sécurité des données favorisant ainsi l'acceptation de l'application dans l'ensemble du secteur.

Dans une étape ultérieure, la base de données, dans laquelle l'ensemble des données enregistrées est stocké, est implémentée. Les exigences précises de la base de données sont définies pendant la collaboration et les essais sur le terrain avec l'application. En plus des résultats enregistrés par les vétérinaires, d'autres données sur la santé doivent être intégrées au cours du projet. Finalement la base de données doit permettre une analyse et une visualisation holistiques des données collectées afin de pouvoir les utiliser pour surveiller la santé des animaux et détecter rapidement les maladies.

Progression du projet

Le projet dure trois ans et est structuré comme suit :

  • Au cours de la première année, l'accent est mis sur le développement de la base de données et des check-lists numériques. Une première version de l'application sera disponible dès que possible afin qu'elle puisse être optimisée pour la pratique en collaboration avec les vétérinaires sur le terrain.  Il sera tenu compte de la protection des données.
  • Au cours de la deuxième année, des routines d'évaluation et un système de rapport approprié sont élaborés. En outre, l'intégration de données complémentaires sur la santé des animaux provenant de recherches pathologiques animales sera possible
  • La phase productive commence au cours de la troisième année. L'ensemble du système est testé, en détail, optimisé et élargi sur le terrain. Enfin, le projet fait l'objet d'une évaluation externe. En outre, un concept est élaboré pour poursuivre le projet au terme de la phase promotionnelle.