Coopération avec des partenaires de neuf nations

Coopération avec des partenaires de neuf nations

Dans le cadre du projet CACE (Computer Aided Cryptography Engineering), des chercheurs de la Haute école spécialisée bernoise Technique et Informatique (BFH-TI) tentent, avec le concours de partenaires de neuf pays, d’automatiser la réalisation correcte de logiciels cryptographiques.

 

Les appareils pilotés par ordinateur, téléphones mobiles et appareils photo numériques par exemple, font aujourd’hui partie de notre quotidien. Les utilisateurs de ces appareils ont un besoin croissant en gestion des données personnelles. Il est donc nécessaire de protéger ces données des accès non autorisés. En partenariat avec onze universités réparties dans neuf pays et des entreprises de renom telles que Nokia, le Security Engineering Lab SEL de la BFH-TI développe des théories et des logiciels pour automatiser du moins en partie le développement et le contrôle d’applications de sécurité.

 

Le projet de recherche CACE subventionné par l’UE a pour objectif de réduire les exigences auxquelles doivent se conformer les développeurs de logiciels de sécurité afin de diminuer le nombre d’erreurs dans les applications cryptographiques. Le projet CACE a démarré début 2008 et se terminera fin décembre 2010.

La BFH dispose d’un réseau international de recherche et développement. Cet exemple illustre le caractère transfrontalier de la coopération.

 

retour

Imprimer la page
efqm
efqm
HFKG