Projets

Bénéficiez d’un aperçu de nos projets de recherche et de développement actuels ou terminés. Nous explorons et développons de nouvelles technologies et des outils pour la sécurité informatique. Nous renforçons ainsi la protection de la vie privée dans la société moderne de l’information.

  • Autres projets

    Security Engineering Group

    • CACE
      Le projet CACE est un projet international, cofinancé par la Commission européenne. Il implique 12 partenaires de 10 pays et couvre la recherche et l’économie. Notre groupe de recherche se consacre principalement au développement d’un compilateur et d’une suite de vérification pour les protocoles réalisant des preuves à divulgation nulle de connaissance, et dirige l’ensemble des travaux correspondants.
    • Lugh
      Le projet Lugh a pour but de développer un outil innovant de capture de données en profondeur qui dépasse les limites des outils existants. Actuellement, Lugh est capable de capturer l’historique complet des modifications de fichiers et des changements de mémoire, les piles d’exécution, les traces partielles d’instructions et les captures d’écran sur les systèmes d’exploitation Windows.

    Security and Privacy Group

    • MEMdoc
      Ce projet est le fruit d’une collaboration entre l’institut de recherche évaluative en médecine (IEFM) de l’Université de Berne et notre groupe. Nous avons mis au point une architecture axée sur la protection de la vie privée pour la médecine. Le projet s’articule autour d’une plateforme de documentation médicale qui collecte des données dans des registres médicaux (p. ex. registres portant sur des implants de hanche, des opérations de la colonne vertébrale, d’ophtalmologie ou d’oncologie). Afin de respecter la vie privée des patient-e-s, l’architecture sépare les informations relatives à l’identité des patient-e-s (qui sont stockées localement dans le pays où le traitement a lieu) des informations médicales qui sont stockées de manière anonyme et centralisée à Berne à des fins statistiques. Cette architecture permet à la fois de respecter le besoin de confidentialité des patient-e-s et d’obtenir un volume de données suffisant pour produire des statistiques pertinentes.
    • FIDIS
      FIDIS (Future of the IDentity in the Information Society) était un réseau d’excellence du sixième programme-cadre de l’Union européenne. Le consortium était composé de 24 partenaires et dirigé par l’Université de Francfort (Allemagne). Les partenaires étaient issus du monde académique (Université de Fribourg (Allemagne), KU Leuven (Belgique), INSEAD (France), Vrije Universiteit Brussel (Belgique), ...), industriel (Microsoft Aix-la-Chapelle, IBM Zurich) et des PME (Axsionics (Suisse), SIRIX (Allemagne)). Le projet a défini de nouveaux concepts relatifs à l’identité dans la nouvelle société émergente de l’information. Nous avons notamment travaillé sur le concept de la «personne virtuelle» et son applicabilité en tant que nouveau modèle d’interaction entre les acteurs de la société de l’information.