Le projet «EcoCircular Lyss Seeland» boucle les cycles des nutriments dans le système alimentaire

15.11.2022 La Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires BFH-HAFL, un département de la Haute école spécialisée bernoise, collabore avec des partenaires industriels pour élaborer des solutions contribuant à renforcer l’économie circulaire dans la région Lyss-Seeland. L’objectif est d’améliorer la circularité des flux secondaires biologiques issus de la valorisation de sous-produits d’abattage et de la transformation des aliments, et de valoriser plus efficacement les rejets de chaleur. Des cycles de nutriments du système alimentaire sont ainsi bouclés et des énergies fossiles remplacées par une alternative durable.

La BFH-HAFL est à l’avant-garde lorsqu’il s’agit de développer des solutions pour l’utilisation durable de flux secondaires biologiques et de rejets de chaleur du système alimentaire. Dans la zone industrielle de Lyss Nord, les entreprises du groupe Centravo qui œuvrent dans la transformation alimentaire et la valorisation des sous-produits d’abattage, la station d’épuration (STEP) de Lyss Limpachtal et le fournisseur d’énergie Seelandgas AG constituent un complexe unique en son genre, à partir duquel peut se développer un système d’économie circulaire subtil et performant. 

L’association EcoCircular Lyss Seeland (ECLS) a ainsi été fondée début 2022, avec l’objectif de développer des projets d’économie circulaire et de mettre en place un véritable centre de compétences sur l’économie circulaire dans la région Lyss-Seeland. Les membres fondateurs sont le groupe Centravo, la STEP Lyss Limpachtal, la commune de Lyss et la BFH-HAFL.

Industriequartier Lyss Nord
La zone industrielle de Lyss Nord dans le Seeland bernois.

Mise en place d’un «knowledge hub»

La BFH-HAFL assume au sein de l’association la fonction de partenaire scientifique. En 2022, l’association l’a mandatée pour créer et exploiter ces trois prochaines années une plateforme de connaissances, le «Knowledge-Hub ECLS». Par le biais de cette plateforme, la BFH-HAFL transmet et génère les connaissances nécessaires aux projets, constitue un réseau avec les partenaires adéquats, et lance et coordonne les activités de recherche requises. 

La BFH-HAFL apporte aussi une grande part de son propre savoir-faire dans l’élaboration des projets, notamment en ce qui concerne les procédés d’extraction de protéines, de valorisation microbienne et enzymatique et de production de biogaz, ainsi que dans le domaine de l’aquaculture. La BFH-HAFL soutient par ailleurs le développement de projets par des évaluations de durabilité, fournissant ainsi une base de décision pour des projets durables.

Utilisation des flux secondaires biologiques et des rejets de chaleur 

En 2020, avant même la création de l’association, la BFH-HAFL a mené une étude préliminaire pour évaluer le potentiel d’une utilisation élargie des flux secondaires et de la chaleur résiduelle générés dans la zone industrielle de Lyss Nord. Ceux-ci proviennent du raffinage des huiles et des graisses, ainsi que de la valorisation des sous-produits et résidus d’abattage. L’analyse a montré qu’intégrer d’autres éléments, tels que l’élevage d’insectes et de poissons ou la culture d’algues, permettrait de conserver dans le système alimentaire les nutriments contenus dans les flux de matières secondaires. Quant aux rejets de chaleur, ils pourraient être utilisés pour faire fonctionner une serre ou une installation d’agriculture verticale. D’ici 2025, une solution sur mesure pour développer l’économie circulaire sera élaborée d’après cette étude préliminaire dans le cadre d’un processus participatif avec les partenaires industriels, et les premiers projets verront alors le jour.

En savoir plus

Domaine: Sciences alimentaires
Rubrique: Recherche