Département Technique et informatique BFH-TI

Expertise en mécanique fine, innovation grâce à l’intelligence artificielle et contribution à l’économie circulaire – tels sont les outils que la BFH-TI donne à ses étudiant-e-s pour affronter l'avenir.

Département Technique et informatique
Avenir durable : les innovations techniques de la BFH-TI y contribuent fortement.

Compétences en numérique et en durabilité

Nouveau master en mécanique fine et optique de précision

Le master Precision Engineering a reçu le feu vert en 2021: conjointement avec l’Université de Berne, la BFH-TI formera des spécialistes de la haute précision et de l’ingénierie optique. Les étudiant-e-s auront à leur disposition le Creative Engineering Lab, unique en Suisse, pour tester la viabilité des produits. Les compétences transmises grâce à cette filière, associées au réseau que forment les deux hautes écoles, renforcent le site économique bernois dans le domaine de la médecine et de la technique de précision.

Production agile pilotée par l’IA

L’évolution rapide des tendances sur le marché et la demande pour des marchandises personnalisées posent des défis à l’industrie manufacturière. Dans le cadre du projet ACROBA, du programme européen Horizon, des plateformes robotiques cognitives ont été créées. Grâce à l’intelligence artificielle, elles s’adapteront aisément aux exigences de la production agile, permettant d’accroître le degré d’automatisation dans la fabrication à grande échelle de produits adaptés aux demandes de la clientèle. Autres avantages: réduction des coûts, augmentation des performances et, partant, meilleure compétitivité.

Véhicules électriques : écobilan amélioré

L’électromobilité est appelée à se développer avec, au cœur des véhicules, les batteries lithium-ion. Le projet «CircuBAT» a pour but de fermer le cycle production – utilisation – recyclage de ces batteries afin d’améliorer l’écobilan des voitures électriques. Mené par la BFH, le projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative Flagship, grâce à laquelle Innosuisse soutient l’innovation systémique.

Conversion en véhicule électrique

Chaque année en Suisse, environ 300 000 voitures arrivent en fin de vie. La majorité se retrouve à la ferraille. Tel a été le point de départ du projet «EV Retrofit»: un groupe interdisciplinaire d’étudiant-e-s a remplacé le moteur à combustion d’une Audi A2 destinée à la casse par un moteur électrique d’occasion, équipé d’une batterie issue elle aussi du recyclage. Résultat: grâce à une rénovation énergétique (retrofit), la voiture à essence a été convertie en véhicule électrique et sa durée de vie s’est allongée.

En savoir plus

Pour plus d'informations sur notre département, veuillez consulter notre site web: