La HEFSM

La Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM est l’une des principales institutions suisses pour la formation initiale et continue dans le sport.

La HEFSM est une unité de l’Office fédéral du sport OFSPO et, à ce titre, elle constitue un élément important de la structure faîtière qui œuvre, sous un même toit à Macolin, pour la politique du sport, l’encouragement du sport et les sciences du sport. Institution de la Confédération, la HEFSM obtiendra vraisemblablement son accréditation en 2022. La HEFSM est rattachée à la Haute école spécialisée bernoise BFH.

Recteur

Urs Mäder est le recteur de la HEFSM. Il dirige la haute école en collaboration avec le recteur suppléant Thomas Wyss et la direction de la haute école. Il représente celle-ci au sein du comité de direction et vis-à-vis de l'extérieur.

Rektor EHSM
Urs Mäder, recteur EHSM; Thomas Wyss, recteur suppléant

Conseil consultatif de la HEFSM

Le conseil consultatif de la HEFSM conseille le directeur de l’OFSPO sur les questions liées à l’enseignement, à la recherche et au développement ainsi qu’aux prestations de service, en particulier quant:

a. à l’orientation stratégique des activités spécifiques de la HEFSM;

b. au positionnement de la HEFSM dans le paysage des hautes écoles;

c. à la stratégie d’assurance de la qualité de la HEFSM.

Le conseil consultatif de la HEFSM se compose de cinq membres au plus, qui disposent d’une expérience avérée en lien avec la politique des hautes écoles dans les domaines de la science, de la culture, de l’économie, de la société ou du sport. Les actuels membres du conseil consultatif ont été nommés fin 2021 par la cheffe du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), sur proposition du directeur de l’OFSPO. Il s’agit de:

  • Martina van Berkel, ancienne sportive d’élite et ancienne représentante des athlètes au sein du Conseil exécutif de Swiss Olympic au titre de co-présidente de la Commission des athlètes. Elle travaille en tant que manager Digital Innovation à l’UBS à Zurich.
  • Anna Hellman, directrice de ThinkSport à Lausanne, une plateforme qui relie les organisations sportives internationales et les institutions académiques. Elle a acquis plus de 15 ans d’expérience dans le domaine du management du sport à l’échelle nationale et internationale.
  • Daniel Buser, ancien professeur dans les cliniques de médecine dentaire de l’Université de Berne, président du conseil d’administration de la sitem-Insel SA, un centre de compétences pour la médecine translationnelle sis sur le campus de l’Hôpital de l’Ile à Berne. Il est également président du conseil d’administration de la Kongress + Kursaal SA et président de la fondation Jugendförderung Berner Handball.
  • Bengt Kayser, professeur émérite à l’Institut des sciences du sport de l’Université de Lausanne. En tant que scientifique, il s’est intéressé à une multitude de thèmes dans le domaine de la biologie du sport. Il dispose par ailleurs d’un réseau très étendu tant sur le plan national qu’à l’international.

Le conseil consultatif de la HEFSM se réunit en général quatre fois par an sous la conduite du directeur de l’OFSPO.

Le 3 mars 1944, le Conseil fédéral suisse enjoint le Département fédéral militaire de créer une école fédérale de gymnastique et de sport (EFGS) à Macolin. Le choix du site de Macolin n’est que le début d’un long processus de développement du sport suisse. L’EFGS est inscrite dans la loi en 1947. Ses tâches et son organisation sont fixées dans une décision du 20 janvier 1948, décision qui constituera la base légale de toutes ses activités jusqu’en 1972, en particulier dans les domaines de la formation, de la recherche, des conseils, des publications et des films ainsi que de l’administration.

Dès le début, il est prévu d’implanter un institut de recherche à Macolin. Celui-ci ne devient toutefois réalité qu’en 1966.

En 1989, l’EFGS devient l’École fédérale de sport de Macolin (EFSM). Vu l’importance grandissante des aspects sociaux et politiques du sport, l’EFSM connaît une réorganisation complète en 1999, qui voit la création de l’Office fédéral du sport (OFSPO). Dans le même temps, un lien étroit est établi avec la Haute école spécialisée bernoise BFH à laquelle la HEFSM est toujours rattachée aujourd’hui.

En 2005, la HEFSM nait de la fusion de l’EFSM et de l’institut de recherche ISS. En 2010, Jeunesse+Sport, le principal instrument d’encouragement du sport de la Confédération, est détaché de la HEFSM et devient une unité de l’OFSPO à part entière. Cela permet à la HEFSM de développer sa propre identité en tant que haute école.

Référence

L’ouvrage «Die Eidgenössische Sportschule Magglingen 1944- 1994: 50 Jahre im Dienst der Sportförderung» de Lutz Eichenberger retrace avec soin le développement de l’EFSM. Il peut être consulté et emprunté notamment à la médiathèque du sport de la HEFSM.