Technisch-wissenschaftliche Aktualisierung der gesamtschweizerischen Emissionsrechnung mittels Agrammon sowie Sicherstellung des Betriebs des Modells und Beratung der Nutzer 2018 bis März 2019

Les émissions de l’ammoniac privent l’agriculture suisse d’une grande quantité d’azote et elles polluent l’environnement. Les émissions ammoniacales sont calculés par le biais du modèle Agrammon et des mesures de les réduire sont évaluées.

Fiche signalétique

  • Département responsable Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires
  • Institut Systèmes de produc- tion agricole éco- nomes en ressources
  • Unité de recherche Durabilité et écosystèmes
  • Organisation d'encouragement Schweizerische Eidgenossenschaft (Bundesverwaltung)
  • Durée 01.04.2018 - 31.12.2019
  • Responsable du projet Thomas Kupper
  • Direction du projet Thomas Kupper
  • Équipe du projet Christoph Häni
    Thomas Kupper
  • Partenaire Oetiker + Partner AG
    Bundesamt für Umwelt BAFU
  • Mots-clés Ammoniac, Emissions. Agriculture, Azote, Flux

Situation

Calcul des emissions d'ammoniac provenant de l'agriculture pour des exploitations individuelles ou régions; amélioration du modèle d'après l'état des connaissances, support des parties prenantes pour mettre en place des mesures de réduction

Approche

Le modèle Agrammon sert à calculer les emissions d'ammoniac provenant de l'agriculture pour des exploitations individuelles ou régions. Il est gére sur un site Web et il est régulièrement mis à jour d'après l'état connaissances actuel et les besoins de la pratique. En plus, les offices concernés et la vulgarisation sont supportés afin de mettre place des mesures de réduction.

Résultat

www.agrammon.ch