MIPd - Managing international partnerships digitally

Le projet développe le modèle numérique MIPd pour la gestion de partenariats de distribution internationaux et contribue ainsi au succès des exportations de PME suisses.

Fiche signalétique

  • Département responsable Technique et informatique
  • Institut Institute for Data Applications and Security (IDAS)
  • Unité de recherche IDAS / International Management
  • Organisation d'encouragement Innosuisse
  • Durée (prévue) 01.11.2021 - 01.07.2023
  • Responsable du projet Prof. Dr. Paul Ammann
  • Direction du projet Prof. Dr. Paul Ammann
  • Équipe du projet Prof. Anna Knutti
  • Partenaire Fachhochschule Graubünden

Situation

De nombreuses PME suisses vendent 100 % de leurs exportations par l’intermédiaire de partenaires de distribution. Il s’agit d’entreprises présentes sur les marchés d’exportation et qui vendent les produits des fabricants internationaux sur leurs marchés. Les PME exportatrices sont trop petites pour établir leurs propres succursales de vente. La coopération avec ces partenaires de distribution est donc un facteur clé du succès dans le domaine de l’exportation. La pandémie de Covid-19 a rendu impossibles les contacts personnels sur place, compliquant ainsi la collaboration des exportateurs suisses avec leurs partenaires de distribution. Les partenaires de distribution jouent un rôle significatif au niveau des activités internationales des PME exportatrices. Ils contribuent à la majorité du chiffre d’affaires à l’international. Mais la collaboration avec ces partenaires est exigeante et la pandémie de Covid-19 n’a pas facilité les choses. Ce projet montre comment les technologies numériques peuvent optimiser et soutenir le processus de coopération avec les partenaires commerciaux.

Approche

Ce projet se penche sur le développement d’un modèle pour la gestion numérique des partenariats de distribution internationaux. Il comprend les tâches de gestion suivantes : sélection, qualification, motivation et évaluation des partenaires de distribution. Il montrera comment concevoir les processus permettant d’accomplir ces tâches et quelles technologies numériques peuvent soutenir leur mise en œuvre. Ce projet contribuera donc de manière significative au succès futur des entreprises orientées vers l’exportation.