Service Open Science

Conformément à la stratégie nationale d'accès ouvert et à la stratégie nationale suisse pour les données de recherche ouvertes de swissuniversities, la BFH a déclaré que la promotion de Open Access et la mise en œuvre de la Open Science à la BFH étaient un objectif stratégique. Une unité spécialisée sert de point de contact central pour les questions générales relatives à l'Open Science.

Open Science

Par Open Science, il faut comprendre une science ouverte et transparente, ce qui englobe divers éléments : libre accès aux publications (Open Access, OA), données de recherche FAIR (Findable - Accessible - Interoperable - Reusable), Open Research Data (ORD) et Open Educational Resources (OER). La concrétisation de l’Open Science demande un changement culturel profond dans les activités de recherche et d’enseignement. A cet effet, la BFH a élaboré une stratégie appropriée. Le service spécialisé qui est chargé de la mettre en œuvre coordonne l’action et fonctionne comme point de contact interne pour les protagonistes.

Stratégie Open Science de la BFH

Stratégie Open Science de la BFH

L’Open Science doit être ancrée durablement dans le fonctionnement et l’organisation de la BFH. Pour la recherche et l’enseignement, il convient de prendre une série de mesures tant centrales que locales. Outre celles concernant la transformation des infrastructures, le renforcement des compétences et les efforts de visibilité, il s’agit également de créer des incitations ciblées, en vue de promouvoir le changement culturel à une large échelle. Les mesures à prioriser sont inscrites dans une feuille de route et seront mises en œuvre d’ici 2025.

Vision

Les personnes actives dans la recherche et l’enseignement à la BFH disposent des connaissances, savoir-faire et moyens pour mettre en pratique l’Open Science à tous les niveaux.

Mission

HES tournée vers l’avenir, nous formons nos personnels aux préceptes de l’Open Science et nous les appuyons dans leurs activités de mise en œuvre.

Axes de la stratégie

Grafik_OS_Strategie

Open Access

L’Open Access (OA) désigne l’accès gratuit et illimité à l’information scientifique. Les avantages de l’OA sont nombreux:

  • libre accès immédiat aux résultats scientifiques dans le monde entier
  • possibilité de trouver facilement les publications en OA via les moteurs de recherche
  • accroissement de la visibilité et de la portée des publications
  • effectivité accrue grâce à la promotion de la collaboration internationale et interdisciplinaire
  • promotion du transfert de la recherche vers la pratique

Différentes voies permettent de mettre en œuvre l’Open Access :

La voie dorée désigne la publication de travaux scientifiques directement en accès libre (revues et monographies en Open Access). Il n’y a pas de période d’embargo ni de frais d’abonnement pour les revues.

Les coûts éventuels concernent les frais de publication (processing charges): APC (Article Processing Charges), BPC (Book Processing Charges) ou BCPC (Book Chapter Processing Charges).

Choix de la revue adaptée

Le nombre de revues en Open Access ne cesse de croître. Il n’est pas toujours facile de faire le bon choix.

Le Directory of Open Access Journals (DOAJ) répertorie les revues en libre accès.

Les monographies en libre accès figurent dans le Directory of Open Access Books (DOAB).

Autre ressource utile: ThinkCheckSubmit

La voie verte désigne l’auto-archivage, soit la publication parallèle, dans une archive institutionnelle ou une archive disciplinaire, d’un article ou autre texte déjà publié, par exemple sous forme analogique. L’archive de la BFH est baptisée ARBOR.

Dans le modèle hybride, les articles sont publiés dans des revues à abonnement. Ni la BFH ni le FNS ne soutiennent cette voie, car les chercheurs et chercheuses doivent payer des frais de publication supplémentaires pour rendre leur article librement accessible. L’accès au résultat scientifique est alors payé deux fois («double dipping»).

 

Soutien pour le financement des taxes de publication

Conformément à sa stratégie en matière d’Open Science, la Haute école spécialisée bernoise BFH soutient la diffusion en libre accès de publications (Open Access, OA), de données de recherche (Open Research Data, ORD) et de ressources pédagogiques (Open Educational Resources, OER). Pour l’OA sont encouragées aussi bien la voie verte, par le recours à l’archive institutionnelle ARBOR, que la voie dorée. Le Fonds Open Science est prévu pour des contributions aux publications par la voie dorée ainsi que le cas échéant pour des ORD. Les personnels de la BFH trouveront sur l’intranet de la BFH d’autres informations sur les soutiens financiers.

Contrats Read&Publish

Le Consortium des bibliothèques universitaires suisses a conclu de nombreux contrats Read-and-Publish avec des éditeurs, ce qui permet aux chercheurs et chercheuses de la BFH de publier leurs travaux gratuitement dans certaines revues. Vous trouverez ci-dessous des informations détaillées sur ces accords.

Le consortium des hautes écoles suisses a conclu un accord Read-and-Publish avec les revues Cambridge University Press (CUP). L'accord est valable du 1.1.2021 au 31.12.2023. Les chercheurs de la Haute école spécialisée bernoise peuvent publier en Open Access dans les revues suivantes sans frais supplémentaires.

Vous trouverez de plus amples informations ici.

Les hautes écoles suisses ont conclu avec la maison d’édition Elsevier un accord qui a des incidences positives pour les protagonistes de la recherche à la BFH.

Les chercheurs et chercheuses de la BFH peuvent publier en Open Access et sans frais additionnels dans les revues Elsevier suivantes, à condition que les auteur-e-s des articles soumis disposent d’un contrat de travail à la BFH. Au moment de soumettre un article, il s’agit d’indiquer l’adresse e-mail BFH.

Le consortium des bibliothèques universitaires suisses a signé un accord Read & Publish avec l’IEEE. Cet accord s’applique entre le 30.11.2021 et le 31.12.2024. Les chercheurs de la Haute école spécialisée bernoise peuvent publier dans les revues suivantes en Open Access sans coûts supplémentaires.

Vous trouverez ici des informations complémentaires sur le workflow.

Le consortium des bibliothèques universitaires suisses a signé un accord Read & Publish avec l’Institute of Physics (IOP). Cet accord s’applique entre le 01.01.2022 et le 31.12.2024. Les chercheurs de la Haute école spécialisée bernoise peuvent publier dans les revues suivantes en Open Access sans couts supplémentaires.

Vous trouverez ici des informations complémentaires sur le workflow.

Le Consortium des bibliothèques universitaires suisses et l’éditeur SAGE ont conclu un accord dit « Read & Publish » pour la période du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2022. Les chercheurs et chercheuses de la BFH peuvent ainsi publier en Open Access dans les revues suivantes sans avoir à se soucier des frais. 

On trouvera davantage d’informations ici.

swissuniversities a conclu un accord Open Access avec Springer Nature. L'accord est valable jusqu'au 31 décembre 2022.

Les chercheurs de la Haute école spécialisée bernoise peuvent publier en Open Access dans les revues Springer suivantes sans frais supplémentaires.

Vous trouverez de plus amples informations sous : Site web de Springer

Le Consortium des bibliothèques universitaires suisses et l’éditeur Taylor & Francis ont conclu un accord dit « Read & Publish » pour la période du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2023. Les chercheurs et chercheuses de la BFH peuvent ainsi publier en Open Access dans les revues suivantes sans avoir à se soucier des frais. 

On trouvera davantage d’informations ici.

L’association swissuniversities et l’éditeur John Wiley & Sons ont conclu un accord dit « Read & Publish » pour la période du 1er mai 2021 au 31 décembre 2024. Dès leur parution, les articles scientifiques des auteur-e-s de la BFH peuvent ainsi être diffusés en open access dans les quelque 1'400 revues hybrides de Wiley. 

On trouvera davantage d’informations ici.

Autres prix préférentiels

La BFH a signé avec l’éditeur MDPI un contrat institutionnel, selon lequel tous les chercheurs et chercheuses de la BFH bénéficient d’une réduction de 20 % sur les frais de publication en Open Access. Le contrat court jusqu’au 31.12.2022.

Fonds national suisse : FNS

Le Fonds national suisse FNS soutient par ses subsides les publications scientifiques, issues de projets en cours, qui sont en accès direct, libre et sans restriction (voie dorée). La prise en charge des taxes de publication ou des Processing Charges peut être demandée via la plateforme électronique mySNF. Le FNS n’accorde aucun soutien financier pour les publications OA réalisées selon la voie hybride.

Open Research Data (ORD)

Outre le libre accès aux publications scientifiques (Open Access), c’est également le libre accès aux données de recherche (Open Research Data) qui est de plus en plus exigé aussi bien par les organisations d’encouragement (FNS, UE) que par les revues scientifiques. Il s’agit d’archiver et de documenter ces données selon les principes FAIR (Findable-Accessible-Interoperable-Reusable) :

  • Findable (Facile à trouver) – Les données de recherche doivent être désignées et indexées de façon à ce qu’elles puissent être trouvées.
  • Accessible (Accessible) – L’accès aux données de recherche doit être possible.
  • Interoperable (Interopérable) – Les données de recherche doivent être stockées, techniquement parlant, de manière à ce qu’on puisse y accéder, les lire et les traiter via des interfaces standard.
  • Reusable (Réutilisable) – Les données de recherche doivent être documentées et décrites de façon à ce qu’elles puissent être réutilisées par des tiers.

L’archivage ouvert selon les principes FAIR offre bon nombre d’avantages :

  • Les résultats des activités de recherche deviennent plus transparents et peuvent être mieux vérifiés et retracés.
  • Les jeux de données partagés réduisent les efforts déployés pour obtenir plusieurs fois les mêmes informations.
  • Les jeux de données librement accessibles, qui peuvent être cités en tant que publication indépendante, augmentent la visibilité de la recherche.

Via le Fonds Open Science, la BFH soutient financièrement la publication de données de recherche réalisée par ses personnels sous la forme d’Open Research Data.

En tant que membre de l'association «OLOS», la BFH dispose également d'un domaine institutionnel au sein du dépôt de données suisse «OLOS», qui permet de publier et d'archiver les données de recherche pour lesquelles il n'existe pas de dépôt de données disciplinaire approprié.