Digitalisierung & Umwelt: Chancen, Risiken und Handlungsbedarf

L’Office fédéral de l’environnement OFEV a mandaté la Haute école spécialisée bernoise (BFH) pour réaliser une étude visant à identifier les chances et les risques de la numérisation pour le domaine de l’environnement.

Fiche signalétique

Situation

Dans le contexte de la numérisation, deux types de changements se produisent dans le domaine de l'environnement : D'une part, l'utilisation et l'impact environnemental changent et, d'autre part, de nouvelles possibilités apparaissent avec les instruments de surveillance et de protection de l'environnement. Afin de pouvoir adapter sa stratégie aux nouvelles circonstances, l’OFEV a souhaité mettre en évidence les défis et les chances de la numérisation pour l'environnement.

Approche

L'objectif de l'étude était de mettre en évidence les opportunités et les défis de la numérisation dans le secteur de l'environnement et d'identifier les besoins d'action. À cette fin, une analyse de la littérature spécialisée a été réalisée et des enquêtes qualitatives et quantitatives ont été menées. Dans la partie qualitative, 18 experts ont été interrogés. À l'enquête en ligne plus étendue qui a suivi les interviews 801 personnes ont participé au total.

Résultat

Le potentiel de la numérisation à apporter une contribution positive à la situation environnementale est incontestable. Cependant, ce n'est pas un processus automatique, il y a un besoin urgent d'action. La clé réside dans la création de conditions cadres : Notamment de fondements juridiques, d'incitations économiques et de mesures propres à contrer le confort des gens dans leur vie quotidienne et à les inciter à réduire la consommation nocive pour l'environnement.

Perspectives

Le point culminant de la campagne qui suit, intitulée «Créer un monde numérique durable», est l'atelier du 8 mai 2020. La question posée : «Comment la numérisation peut-elle être utilisée pour atteindre les objectifs environnementaux ?»