Produits en bois innovants issus d’assortiments de bois bruts difficiles à écouler.

Pour que les produits de bois brut difficiles à écouler puissent également être valorisés judicieusement, la Wyss Academy for Nature a lancé un projet en collaboration avec des partenaires régionaux, des représentant-e-s du secteur et la BFH, afin d’identifier et d’étudier de nouvelles possibilités d’application économiquement viables.

Fiche signalétique

  • Département(s) responsable(s) Architecture, bois et génie civil
  • Institut Institut de l'économie numérique de la construction et du bois IDBH
  • Unité de recherche Management et études de marché
  • Organisation d'encouragement Wyss Academy for Nature
  • Durée (prévue) 01.07.2022 - 15.12.2024
  • Responsable du projet Prof. Norbert Winterberg
  • Direction du projet Prof. Norbert Winterberg
  • Mots-clés Assortiments de bois brut, bois brut, besoin en bois brut, besoin en bois, économie forestière régionale, industrie manufacturière du bois

Situation initiale

Les besoins en bois n’ont jamais été aussi importants qu’aujourd’hui, et pourtant: certains produits de bois brut sont difficiles à écouler, notamment les matériaux de mauvaise qualité comme le bois bostryché et les essences telles que le hêtre ou le pin. Le sous-projet «Utilisation de produits en bois bruts difficiles à écouler», mis sur les rails par la Wyss Academy for Nature en collaboration avec Lignum BE et la Haute école spécialisée bernoise, a pour objectif de promouvoir une utilisation judicieuse des produits en bois bruts difficiles à écouler, et de contribuer ainsi au développement durable dans l’Emmental et dans l’Oberland bernois.

Procédure

Un grand nombre d’idées s’est dégagé à la fois d’un atelier de lancement qui s’est tenu en aout 2020, d’une enquête sectorielle menée en 2021 et d’entretiens avec des experts réalisés en mai 2023. La direction du projet en a sélectionné quatre pour un examen plus approfondi.

Résultats

Ces quatre idées sont a) la transformation du bois en électricité, b) le charbon végétal, c) le charbon de bois et d) le bois lamellé-collé bleu ou le bois de façade bleu. La production d’électricité à partir du bois, p. ex. à titre de complément du photovoltaïque, est essentielle dans l’utilisation des énergies renouvelables. Le charbon végétal, obtenu par pyrolyse de la biomasse, a le potentiel de réduire la teneur en CO2 et de rendre les sols plus fertiles. S’agissant du charbon de bois, on constate un accroissement de la demande de produits alternatifs provenant de sources durables. Le bois lamellé-collé bleu ou le bois de façade bleu en bois de chablis présente un aspect unique. Il est principalement utilisé dans l’industrie du bâtiment, dans des zones se trouvant hors de vue.
Ces idées ont débouché sur un business case, qui se concentre sur leur évaluation économique grossière et la mise en évidence des principaux facteurs de risque associés à leur mise en œuvre.

Perspectives

Les quatre idées de produits seront présentées à l’automne 2023 à un comité composé de l’Office des forêts et des dangers naturels, de la Wyss Academy for Nature et de Lignum Économie suisse du bois Berne. La décision de transposer l’une ou l’autre des idées sera prise dans la foulée.