Career Services pour les étudiant-e-s

Nos prestations et les informations que nous mettons à votre disposition ont pour objectifs de vous aider à entrer sur le marché du travail après vos études et à gérer votre parcours professionnel.

Guide

Comment commencer la recherche d’emploi?

Faire le point

Tirez un bilan personnel: Faites-vous une idée de votre situation actuelle et des domaines dans lesquels vous souhaitez vous développer professionnellement. Identifiez vos compétences tant spécialisées que personnelles et réfléchissez aux activités et aux conditions de travail qui vous conviendraient.

Vous trouverez davantage d'informations et d'aides à propos des ressources personnelles en matière de carrière dans les documents à télécharger à droite ou sur le site Internet cresogo.com

Mesures et planification

Sur la base de cette analyse de votre situation, vous élaborez les options d’action et les mesures correspondantes, ce qui vous permettra de planifier les prochaines étapes. Si vous avez besoin d'aide ou de conseils pour formuler et planifier vos objectifs et/ou votre action, vous pouvez recourir à un coaching professionnel. Tous les étudiant-e-s et employé-e-s de la BFH peuvent solliciter gratuitement le Service de conseil des hautes écoles bernoises.

Voici ce que vous pouvez faire pour planifier les prochaines étapes:

  • Faites la liste des plateformes d'emploi et des employeurs qui entrent en ligne de compte en fonction de vos objectifs. Vous trouverez sur le site Internet www.jobagent.ch l’ensemble des plateformes et bourses d’emploi disponibles en Suisse.
  • Evaluez dans quelle mesure vous avez à approfondir / élargir vos compétences et comment vous pouvez y parvenir.
  • Renseignez-vous sur votre domaine d'activité de prédilection et sur les employeurs qui vous intéresseraient.
  • Renseignez-vous sur le niveau de salaire.

Marketing personnel

Envisagez maintenant la façon de présenter vos points forts et vos qualifications. Planifiez vos démarches de candidature de façon judicieuse et ciblée.
A la rubrique «Qui suis-je? - Présenter mon parcours», vous trouverez des conseils sur les éléments à prendre en compte lors d’une candidature.

Comment m'informer?

Quel est le secteur d'activité qui m'intéresse?

Réunissez des informations approfondies sur les secteurs qui vous intéressent ou que vous souhaitez mieux connaître. Si vous avez d’ores et déjà identifié des entreprises pour lesquelles vous voudriez travailler, renseignez-vous à leur sujet. Etudiez leur site Internet. Si vous connaissez des personnes qui y travaillent, parlez-en avec elles. Mettez-vous à la recherche de rapports, d’organisations d'intérêts ou d’articles de journaux concernant ces employeurs potentiels. Enregistrez et regroupez les informations récoltées.

Quel salaire puis-je escompter?

Avant chaque entretien d'embauche, il est important de se renseigner sur les salaires usuels pour la fonction et le secteur d'activité en question. Il est important de consulter plusieurs sources et de comparer les résultats. Les syndicats, les associations professionnelles et les calculateurs de salaire peuvent vous être utiles dans ces recherches.

Si vous avez des contacts dans le secteur d'activité que vous avez choisi, profitez-en pour obtenir des informations, pour autant bien sûr que les personnes concernées soient prêtes à parler de salaires.

Le niveau des salaires est influencé par différents facteurs:

  • Exigences du poste
  • Ecoles suivies
  • Qualifications professionnelles et formation(s) continue(s)
  • Expérience professionnelle et expérience dans la branche concernée
  • Selon les cas, expériences à l'étranger et compétences linguistiques
  • Âge
  • Branche
  • Région
  • Contexte économique et situation du marché du travail
  • Système de rémunération de l'employeur

Outre le niveau des salaires, il est cependant recommandé de prendre en compte d’autres critères, tels que les perspectives de développement, les prestations sociales, les avantages annexes, les vacances et les trajets domicile-travail.

Qui suis-je? - Présenter mon parcours

Lettre de candidature

Avant de commencer à élaborer votre dossier de candidature, faites des recherches sur le poste visé et sur l'employeur, afin d’identifier en quoi il est attrayant pour vous et pourquoi vous voulez postuler. Examinez ensuite quelles sont les qualifications et l’expérience dont vous disposez et qui présentent un intérêt pour l'employeur. L’offre d’emploi vous fournira des indications à ce sujet. Enfin, faites le lien entre vous (motivation et compétences) et l’employeur, respectivement le domaine d'activité.

Dossier de candidature

Il vaut la peine d'investir suffisamment de temps dans votre candidature. Vous trouverez sur l’Internet de nombreux modèles bien conçus dont vous pourrez vous inspirer. Mais c'est à vous de décider le «visage» de votre candidature et quelle présentation est la plus adaptée à la branche concernée. En tous les cas, votre dossier doit être complet et comprendra notamment:

  • Lettre de motivation
  • CV
  • Certificats et diplômes
  • Échantillons de travail (si demandé)

Entretien d'embauche

Premier succès: vous avez obtenu un entretien d’embauche. Maintenant, il s’agit de vous y préparer. Il est normal que la nervosité vous gagne, mais pas de panique: ayez à l’esprit qu’on s’intéresse à vous et qu’on veut faire votre connaissance.

Préparation

  • Il est possible que votre candidature écrite remonte à quelque temps. Dès lors, retournez sur le site Internet de l’entreprise ou de l’institution concernée et renseignez-vous sur son secteur d’activité, son champ d’influence et ses protagonistes.
  • Recherchez sur l’Internet (site de l’entreprise, LinkedIn, Xing, etc.) des informations sur les personnes qui participeront à l’entretien.
  • Mettez-vous à l’esprit le message que vous souhaitez faire passer: Qui êtes-vous? Quelles sont vos compétences? Quels sont vos objectifs? Qu’est-ce qui fait de vous le candidat ou la candidate à choisir? Vous pouvez mettre à profit les notes que vous avez prises pour faire le point de votre situation.
  • Préparez vos réponses aux questions et sollicitations standard: «Parlez-nous un peu de vous! Quels sont vos points forts et vos points faibles? Où vous voyez-vous dans cinq ans? Que trouvez-vous particulièrement attrayant dans cet emploi? Pourquoi devrions-nous porter notre choix sur vous? Comment abordez-vous les défis / problèmes / critiques?»
  • Préparez vos références (si vous ne les avez pas déjà indiquées dans votre CV). Notez les coordonnées de la ou des personnes en question afin de pouvoir les communiquer sur demande.
  • Quelles sont vos prétentions de salaire? Vous devriez pouvoir répondre à cette question sans hésitation. Afin de vous préparer, faites des recherches sur les salaires habituels dans le domaine concerné. Vous trouverez de plus amples informations au point deux «Comment m’informer?»
  • Notez les questions que vous souhaitez poser.
  • Adoptez une tenue vestimentaire appropriée à l’employeur resp. au domaine d’activité.
  • Arrivez à l'heure à l’entretien et n’oubliez pas de mettre votre téléphone en mode silencieux.

L'entretien

  • Montrez votre enthousiasme vis-à-vis de l'entreprise et du poste.
  • Maintenez un contact visuel avec toutes les personnes présentes, tant au moment de l’accueil que pendant l'entretien.
  • Demandez des éclaircissements et des précisions si quelque chose n'est pas clair pour vous.
  • Posez vos questions (uniquement sur des points qui n’ont pas été abordés pendant l'entretien). Il ne s'agit pas seulement de convenir à l'employeur, mais aussi de savoir si vous pouvez envisager de travailler pour lui. Essayez d'en savoir le plus possible afin de pouvoir évaluer de manière réaliste le domaine d’activité et l'atmosphère de travail.
  • N’interrompez pas vos interlocuteurs et interlocutrices.
  • Restez authentique et essayez de garder votre voix normale (respirez profondément en cas de nervosité!)
  • À la fin de la conversation, assurez-vous que vous avez bien compris la suite du processus. Quand recevrez-vous un feedback? Quand les personnes de référence seront-elles contactées? Combien d'entretiens sont-ils prévus?
  • Remerciez votre hôte pour l’entretien. Considérez que celui-ci n’est vraiment terminé que lorsque vous avez quitté le bâtiment et êtes hors de vue.

Après l'entretien:

  • Reprenez contact par e-mail et réitérez vos remerciements. Soulignez éventuellement ce que vous avez particulièrement apprécié. Réaffirmez votre intérêt pour le poste - s’il répond toujours à vos attentes.
  • Le poste ne vous convient pas? Si vous en avez la certitude après l'entretien, ne tardez pas à en informer l’entreprise ou l’institution, tout en restant aimable et en faisant preuve de sincérité.

Que faire en cas de chômage?

La recherche d'un emploi après l'obtention de votre diplôme peut prendre un certain temps. Vous trouverez ici les principales démarches à effectuer pour faire valoir vos droits auprès de la caisse d'assurance-chômage.

Si vous craignez d’être sans emploi après vos études, il est recommandé de vous inscrire le plus tôt possible auprès de l’office régional de placement (ORP). Le chômage doit être annoncé par la personne concernée à l’ORP compétent ou, selon le canton, à sa commune de domicile. Inscrivez-vous au plus tard le premier jour de chômage. Vous n'êtes pas considéré-e comme sans emploi tant que vous n’avez pas fait les démarches auprès de l’ORP, resp. de votre commune de domicile.

L’ORP pour les diplômé-e-s des hautes écoles

L’ORP est un office spécialisé dans les questions du chômage, du marché du travail et du placement. Vous pouvez y obtenir deux prestations : une aide en cas de chômage et une vaste plateforme de placement, qui n'est cependant pas destinée prioritairement aux diplômé-e-s universitaires en situation de chômage. Bien qu'il existe quelques programmes spéciaux pour les universitaires à la recherche d'un emploi, ils ne constituent pas le principal groupe cible des ORP.

L'objectif de l'ORP étant de (ré)intégrer le plus rapidement possible les demandeurs d'emploi sur le marché du travail, on ne peut pas prétendre à l’obtention immédiate d’un emploi de rêve.

Conditions à remplir pour avoir droit aux prestations de l'assurance-chômage

Votre nationalité ne joue aucun rôle pour le droit à l'indemnité. Il suffit de résider en Suisse. Les étrangers doivent donc être en possession d'un permis de séjour ou d'établissement valable.

Vous avez droit à une indemnité si vous avez exercé une activité professionnelle assujettie aux cotisations sociales pendant au moins 12 mois au cours des 2 années précédant votre inscription initiale à l’ORP, avec un revenu d’au moins CHF 2’300 par an. Si cette période de cotisation fait défaut, vous bénéficiez quand même de l’assurance chômage dans le cas où vous avez été dans l'incapacité de travailler pendant plus de 12 mois au total en raison d'une formation à plein temps ou pour cause de maladie, d'accident ou de maternité.

Les diplômé-e-s des hautes écoles qui n'ont pas payé suffisamment de cotisations AC (assurance-chômage) au cours des deux dernières années doivent s'attendre à un délai de carence de 120 jours avant d'avoir droit à 90 indemnités journalières. Le montant de l'indemnité journalière est fonction de l’âge:  si vous avez plus de 25 ans, vous recevrez normalement 3’220 CHF par mois. Si vous êtes plus jeune, le montant assuré est de la moitié.

Toutefois, si vous avez déjà travaillé pendant au moins 12 mois au cours de vos études, vous pouvez escompter une période de carence beaucoup plus courte. En outre, votre assurance se calcule selon votre salaire mensuel moyen. Vous recevrez 70 % de la somme de ces deux montants. Il faut également prendre en compte les éventuelles déductions, telles que les gains intermédiaires mensuels lorsque, par exemple, vous exercez un emploi à 20 % mais que vous cherchez un poste à plein temps. Tous les revenus acquis durant la période de chômage entraînent des déductions et doivent être déclarés.

Recherche d’emploi et ORP

Vous devrez apporter divers documents et formulaires lors de votre premier rendez-vous à l’ORP.

  • Document d’identité (carte d'identité, passeport)
  • Certificat AVS
  • Pour les étrangers: Permis d'établissement ou livret pour étrangers
  • Certificat de résidence (ou accusé de réception des papiers déposés) délivré par la commune de domicile
  • Documents de candidature actuels et complets
  • Eventuellement formulaire d’inscription à l’assurance-chômage
  • Eventuellement formulaire prouvant vos efforts personnels pour trouver un emploi

Vous pouvez télécharger les formulaires mentionnés ci-dessus en suivant les liens dans la colonne de droite.

Avec votre conseiller ou conseillère de l'ORP, vous convenez du nombre de candidatures que vous aurez à effectuer par mois et vous définissez les postes qui sont envisageables en termes de charge de travail, de déplacements et d'exigences. Les postes qui peuvent être envisagés se définissent comme suit:

  • Le salaire représente au moins 70 % de vos revenus assurés.
  • Le salaire correspond aux pratiques locales et du métier.
  • Le poste correspond aux conditions de travail habituelles selon le CO.
  • Le travail correspond à vos compétences et à vos activités antérieures.
  • Le temps de trajet entre le domicile et le lieu de travail ne dépasse pas 4 heures par jour.

Pendant votre recherche d'emploi, vous devrez rencontrer votre contact à l’ORP une fois par mois pour discuter de votre activité de recherche d'emploi et d'autres mesures. Vous devrez prouver que vous êtes à la recherche d'un emploi et que vous postulez pour le nombre d'emplois convenu.  

Informations complémentaires

Vous pouvez obtenir de plus amples informations sur le chômage après l'obtention du diplôme auprès du Service de conseil des hautes écoles bernoises, sur le portail travail.swiss et auprès de l’agence ORP de votre commune de domicile.

Formation continue après l'obtention du diplôme

Après quelques années d'expérience professionnelle, la question se pose généralement de savoir si et comment vous souhaitez poursuivre le développement de vos compétences. L'offre en cours de formation continue est très vaste et il est souvent difficile de trouver le programme adéquat. Outre les écoles (universitaires), diverses entreprises et organisations proposent des formations continues. Différents diplômes peuvent être obtenus. Vous trouverez ici de plus amples informations sur le système de formation (continue) en Suisse.

La BFH propose des formations continues centrées sur la pratique qui répondent aux besoins les plus divers.

Quel objectif voulez-vous atteindre?

Réfléchissez à l'objectif que vous poursuivez et aux domaines dans lesquels vous souhaitez vous développer. Faites une auto-évaluation approfondie et clarifiez vos propres possibilités, capacités et souhaits. Visez-vous un diplôme spécifique ou seulement quelques jours de formation sur un sujet précis? Quelles sont les perspectives de carrière que vous envisagez grâce à la formation continue et dans quelle mesure sont-elles réalistes?

Comment atteindre votre objectif?

Cherchez le type de formation continue qui vous intéresse et qui vous convient. Quelle doit être la durée et le volume de votre formation? Comment, à titre personnel, profitez-vous au mieux de l’apprentissage? Quelle institution (ou éventuellement quelle plateforme en ligne) propose les cours les plus adaptés à vos besoins? Décidez également si vous préférez acquérir des connaissances spécialisées (pour devenir expert-e dans un domaine) ou des connaissances plutôt généralistes (pour acquérir une bonne compréhension des interrelations). Comparez les cours de formation continue proposés par les différents prestataires et examinez de manière critique s'ils correspondent à vos besoins et objectifs. Vous trouverez des renseignements et des conseils non intéressés sur le site Internet orientation.ch. En outre, parlez de vos attentes directement aux prestataires de formation continue, à vos collègues, responsables hiérarchiques, connaissances ou autres diplômé-e-s et sollicitez leurs avis et conseils.

Qu'est-ce qui est possible pour vous?

Selon l’ampleur, le prestataire et le format, la formation continue peut représenter un investissement important en temps et en argent. Réfléchissez à la durée et au volume de la formation. Quelques jours de perfectionnement peuvent vous apporter des idées précieuses pour votre quotidien professionnel. Dans l’idéal, vous pourrez les mettre directement en pratique.
Si vous recherchez un programme de formation continue plus complet, il s’agit de clarifier d’emblée comment il vous sera possible de le concilier avec vos engagements familiaux, vos loisirs et votre travail. L’aspect financier ne doit pas non plus être négligé. Votre employeur contribue-t-il à votre formation continue (sous forme de financement ou d'heures de travail)? Combien pouvez-vous et voulez-vous dépenser pour votre formation continue sans compromettre d’autres obligations financières? Les offices cantonaux pour l’orientation et la formation professionnelle peuvent généralement vous aider si vous cherchez des solutions pour financer votre formation continue. Vous devez également prêter attention à ce qui est inclus dans le coût de la formation continue et comparer globalement les offres des prestataires.
Ne sous-estimez pas le fait qu’en règle générale, il faut investir beaucoup de temps pour le travail autonome, en plus du temps passé aux cours.

Contact au sein du département

Vous obtiendrez auprès de votre département des informations concernant l’entrée sur le marché du travail dans des secteurs d’activité spécifiques. En cas de questions, adressez-vous aux personnes de contact dans votre département.

Mentoring Programm

Um Sie beim Übergang vom Studium in den Beruf zu unterstützen, bietet das Departement Soziale Arbeit in Zusammenarbeit mit dem Verein Alumni BFH Soziale Arbeit ein Mentoring-Programm an. Sie profitieren dabei von den Berufserfahrungen und den Netzwerken von unseren Absolventinnen und Absolventen.

Das Mentoring-Programm dauert ein Jahr. Vorgesehen sind mindestens sechs persönliche Treffen mit Ihrem Mentor oder Ihrer Mentorin. Gerahmt wird das Mentoring-Programm von einer Kick-Off-Veranstaltung, einem Halbzeittreffen und einer gemeinsamen Abschlussveranstaltung. Die Themen (z.B. Erfahrungsaustausch, Laufbahnplanung, Kennenlernen eines Berufsfeldes) können Sie selbst festlegen. Ihre Mentorin oder Ihr Mentor wird entsprechend ausgewählt. 

Service de conseil des hautes écoles bernoises

Le Service de conseil offre aux étudiant/e/s et au personnel des Hautes écoles bernoises des conseils professionnels, indépendants et orientés vers le client en matière d'études et de carrière.

Les services sont gratuits et confidentiels et couvrent les sujets suivants :

  • Entrée dans la vie professionnelle, vérification du CV, entretien d'embauche
  • Évaluation de la situation actuelle et du profil de compétences
  • Planification des études et de la carrière
  • Changement de sujet et combinaison de sujets
  • Coordination des études et de l'emploi rémunéré
  • Les études et la famille et le financement des études.

Ateliers

Chaque semestre, le Service de conseil propose également des ateliers (en allemand) sur les carrières, les compétences clés des études et le développement personnel, y compris des sujets tels que "Entrée dans la vie professionnelle - évaluation" ou "Entrée dans la vie professionnelle - dossier de candidature et entretien d'embauche".

Informations complémentaires

Vous trouverez de plus amples informations sur les autres offres de conseil et d'accompagnement proposés par le Service de conseil, ainsi que de nombreux conseils et aides sur la manière de vous aider efficacement sur le site web du Service de conseil.

 

Alumni

Alumni BFH est l’association faitière des alumni de la Haute école spécialisée bernoise. Elle rassemble les ancien-ne-s étudiant-e-s (alumni) et neuf organisations d’alumni de la BFH sous un seul toit.

Les ancien-ne-s étudiant-e-s sont des ambassadeurs et ambassadrices importants pour la Haute école spécialisée bernoise qui sont admis dans le réseau d’alumni de l’association faitière alumni BFH une fois leurs études terminées.